Chapitre 2 - La lumière électrique pour la croissance des plantes

Chapitre 2 - La lumière électrique pour la croissance des plantes

Le système de lumière est le coeur de tout jardin à lumière électrique. La quantité de lumière et l'espace pour vos plantes vont déterminer la rapidité, la grandeur et la robustesse des plantes qui vont croître. Dans un jardin bien entretenu, c'est relativement simple de fournir aux plantes toute l'eau, l'air et les nutritifs dont elles ont besoin, de façon que la lumière devienne le seul facteur limitant qui pourrait restreindre leur croissance. La quantité de lumière détermine aussi la grandeur du jardin, la taille totale des plantes, et même quelles variétés de marijuana un cultivateur doit choisir de faire pousser. De nombreux autres aspects du jardinage peuvent être considérés, mais le type des lampes et la quantité de lumière qui illumine un jardin doivent être décidés avant de planter toute graine.

Toute lumière électrique blanchâtre fait pousser les plantes. Cependant, plusieurs types de lampes sont commercialisés spécialement pour la croissance des plantes, et beaucoup d'autres lampes qui étaient à l'origine destinées à l'éclairage sont souvent meilleures pour faire pousser des plantes. Ce chapitre décrit les types de lampes les plus populaires et efficaces utilisés pour faire pousser la marijuana ou toutes autres plantes. Les chapitres 6 et 7 décrivent la croissance sous la lumière naturelle dans des jardins avec fenêtres, dans des serres et en terrain extérieur.

 

1 - Sources primaires de lumière : types de lampes

1.1 - Les lampes fluorescentes (jardins d'intérieur modestes)

Les lampes fluorescentes sont communes, peu chères, bon marché à utiliser, et efficaces en éclairage dans les jardins modestes. L'installation comprend un ballast et deux prises dans lesquelles la lampe est tenue. Si possible, acheter des installations avec réflecteurs inclus. Il y a d'innombrables types de tubes fluorescents, et beaucoup de longueurs et de puissances sont disponibles au cultivateur. Seulement les tailles et les types qui sont les plus efficaces sont décrits ici.

Les tubes fluorescents ont acquis une mauvaise réputation auprès de nombreux cultivateurs qui furent déçus par les résultats. De bons résultats nécessitent presque des soins journaliers quand les plantes fleurissent. Les tubes fluorescents génèrent une lumière plus faible que les autres lampes recommandées. Pendant la floraison, on doit avec précaution garder le sommet de toutes les plantes à la même hauteur et aussi près que possible des tubes fluorescents, autrement, la récolte finale aura seulement quelques maigres têtes et beaucoup de feuilles.

Beaucoup de belles récoltes ont poussé sous des tubes fluorescents par des cultivateurs consciencieux qui ont passé le temps nécessaire. Les tubes fluorescents sont une alternative pas chère aux autres lampes pour un fumeur modéré qui ne peut investir beaucoup d'argent ou donner beaucoup d'espace à un système de lumière plus grand. Le type de lampe fait une petite différence sur la puissance des plantes.

Figure 7 : Installation fluorescente avec réflecteur et ouvertures pour la chaleur

Les installations fluorescentes peuvent être trouvées ou récupérées, les tubes ne sont pas chers, et le jardin contribuera peu aux factures électriques. D'un autre côté, si le coût et l'espace ne sont pas un problème, les lampes à décharge à haute intensité (voir HID plus loin dans ce chapitre) supporteront de plus grandes et plus robustes plantes, et nécessiteront moins d'attention et des soins moins fréquents.

Figure 8: Gardez les tubes fluorescents proches du sommet des plantes

Les tubes fluorescents sont moins chers et meilleurs que les lampes HID pour faire démarrer les boutures, pour faire pousser les mâles pour le pollen, et faire démarrer les pousses jusqu'à environ la 8ème semaine de croissance avant de les transférer sous un système HID; pour tout cela, l'énergie élevée et la dépense des HID sont superflues. Les cultivateurs commerciaux utilisent des tubes fluorescents pour faire débuter les plantes quand ils font tourner les récoltes successivement vers des systèmes de lumière plus grands, particulièrement quand ils utilisent les lampes à vapeur de sodium haute pression (HPS, un type de HID).

Paradoxalement, certains des plus grands jardins commerciaux utilisent les tubes fluorescents exclusivement. Ces "usines à croissance" utilisent des rayonnages pour la croissance et des boutures pour avoir un taux de rotation élevé. Pour le cultivateur domestique cultivant pour son usage personnel, un jardin à rayonnages sous des tubes fluorescents peut être la meilleure option en termes de coûts initiaux et de consommation électrique. (Voir les jardins à rayonnages au chapitre 5).

 

1.2 - Installations fluorescentes standards

Les tubes fluorescents standards (les longs tubes que vous voyez dans l'industrie et dans certains éclairages domestiques) sont disponibles en longueurs de 15 cm à 3,5 m et tous utilisent environ 10 Watts tous les 30 cm. Cela veut dire qu'une installation standard d'1 m 20 utilise environ 40 Watts par tube.

Les tubes de moins d'1 m 20 émettent trop peu de lumière pour faire pousser une récolte vigoureuse de marijuana. Les tubes plus grands que 2m 40 sont durs à trouver et quelquefois difficiles à lever et à baisser, mais ils marchent très bien si vous avez de la place.

Figure 9 : Afghanes/hybrides (au premier plan) ayant de bonnes têtes même sous des fluorescents. Les plantes font 90 cm de haut après 15 semaines, et sont prête à être moissonnées.

Les tubes fluorescents sont aussi commercialisés en tubes plus efficaces. Globalement, ces tubes consomment environ 20 % de moins d'électricité et émettent 10 % de moins de lumière par rapport aux tubes standards.

 

1.3 - Les tubes fluorescents high-output

Les tubes fluorescents existent aussi en puissances plus élevées, la plus commune étant la very high output (VHO) à 215 Watts pour un tube de 2 m 40, et la high output (HO) à 110 Watts pour un tube de 2 m40. La VHO émet à peu près 2,25 fois plus de lumière, et consomme 3 fois plus de puissance que les tubes fluorescents standards de la même longueur. Ils nécessitent aussi une installation spéciale (un ballast et des prises VHO). Les tubes HO nécessitent aussi un ballast HO et des prises différentes que les tubes standards. Les tubes HO utilisent environ 45 à 50 % plus d'électricité et émettent environ 45 % de lumière en plus que les tubes standards de la même longueur. Les tubes VHO et HO d'1 m 20 font la moitié de la puissance des tubes de 2 m 40. Pour de meilleurs résultats, utilisez toujours le tube le plus long que vous pouvez poser dans votre jardin.

Bien que tous les tubes à high output marchent bien pour la croissance de la marijuana, les tubes VHO ne sont pas meilleurs que les lampes HID (voir section suivante); ils coûtent à peu près le même prix, et le système est moins pratique et moins efficace en termes de lumière délivrée par watt consommé. Le réglage et l'entretien est plus facile sur les lampes HID; quand les plantes deviennent plus grandes, la croissance est plus robuste sous la haute intensité des lampes HID. Cependant, les tubes HO consomme moins de courant, sont moins chers, et marchent très bien avec des coûts d'électricité modérés après l'investissement initial de l'installation.

Un avantage des tubes fluorescents est qu'ils peuvent convenir dans des espaces bizarres avec hauteurs de plafond basses; ils prennent moins d'espace vertical que les lampes HID.

 

1.4 - Les HID : Lampes à iodures métalliques (MH) et lampes à vapeur de sodium (HPS)

Les lampes à iodures métalliques (MH) et les lampes à vapeur de sodium haute pression (HPS) sont les plus efficaces sources de lumière électrique disponibles pour le jardinier d'intérieur. Ces ampoules sont une source ponctuelle de lumière, contrairement à une source linéaire comme les tubes fluorescents. Parce que la lumière rayonne à partir d'un point, c'est plus intense et cela peut pénétrer les feuilles et illuminer un volume plus profond que les tubes fluorescents. Une HID de 1000 Watts fera pousser des plantes plus grandes avec une couche plus épaisse de têtes qui valent le coup que 5 tubes fluorescents VHO utilisant 1075 Watts.

Les ampoules MH et HPS existent en différentes tailles : les MH existent dans une gamme de 175 à 1500 Watts; les HPS dans une gamme de 35 à 1500 Watts. Pour la plupart des situations, je recommande seulement 2 tailles, 400 et 1000 Watts, et seulement quelques types d'ampoules de base qui sont décrits plus loin. Une ampoule de 1500 Watts dure seulement 25% de plus que les tailles plus petites, y compris la 1000 Watts, donc les ampoules de 1500 Watts ne sont pas recommandées à cause de leur coût excessif. La plupart des ampoules de moins de 400 Watts ne sont pas assez efficaces pour la croissance des plantes, et c'est considérablement plus cher pour le cultivateur d'avoir plusieurs petites unités que d'utiliser l'une ou l'autre des plus grandes tailles. Seules les ampoules à efficacité plus grande de moins de 400 Watts sont recommandées pour des jardins typiques. Avec des conditions spéciales - par exemple, si la seule place où vous pouvez faire pousser est un petit placard, on peut acheter une MH ou une HPS plus petite et horizontale. Ces petites ampoules horizontales existent dans une gamme de 150 Watts pour l'HPS ou 175 Watts pour la MH jusqu'aux tailles de 250 Watts. L'installation horizontale délivre de 20 à 45 % plus de lumière pour les plantes que les ampoules conventionnelles et verticales. Les versions les plus petites existent en unités avec le ballast construit dans l'appareillage. Dans une zone de 1 à 2 m2, les petites ampoules horizontales sont une source de lumière simple, modérée et très efficace pour un mini-jardin personnel. L'installation la plus productive et la plus petite que vous pouvez acheter est une HPS de 400 Watts avec un réflecteur horizontal. Ça ne rajoute pas beaucoup à votre facture électrique, et l'ampoule dure environ 3 ans. Pour à peu près le même coût, une HPS de 400 Watts peut produire 3 fois plus qu'un système de tubes fluorescents de 320 Watts.

Figure 10 : Une MH montée dans un réflecteur horizontal parabolique

Les lampes MH nécessitent un ballast spécial pour chaque taille de lampe; un ballast de 400 W va avec une MH de 400 W, et un ballast de 1000 W va avec une MH de 1000 W. Les ampoules HPS nécessitent leur propre ballast qui doit être acheté avec l'ampoule.

 

1.5 - Les balanceurs de lumière (movers)

Les balanceurs de lumière (aussi appelés movers) sont des bras mécaniques pouvant tenir des ampoules HPS ou MH; leur petit moteur fait bouger les lampes lentement à travers le jardin. Ils se font en deux configurations de base, linéaire ou circulaire. Les balanceurs linéaires bougent les lampes d'avant en arrière, et sont les meilleurs à employer dans un jardin rectangulaire. Les balanceurs circulaires peuvent soit faire tourner les lampes continuellement en cercle, soit les bouger de 180 degrés et revenir pour répéter le cycle. En dehors de leur coût initial, les balanceurs de lumière économisent des coûts électriques considérables, en considérant la surface étendue qu'ils illuminent par rapport à leur coût d'utilisation, qui est négligeable (seulement de 14 à 24 W). Les balanceurs de lumière augmentent la taille effective de tout jardin de manière significative sans l'ajout d'ampoules ou sans augmentation sensible de la facture électrique.

Figure 11 : Une lampe MH sur un balanceur de lumière "sun-circle"

 

2 - Lampes supplémentaires : types des lampes

Les lampes supplémentaires décrites ici ont une utilisation meilleure quand le cultivateur souhaite ajouter plus de lumière à un système déjà existant ou à un jardin en lumière naturelle.

 

2.1 - Vapeur de mercure

Les lampes à vapeur de mercure peuvent être vissées dans une installation incandescente standard, mais elles produisent plus de lumière. Les lampes au mercure sont assez inefficaces en termes de lumière utilisable par rapport à la consommation électrique. Utilisez ces lampes seulement pour ajouter de la lumière à un jardin en lumière naturelle. Les ampoules à vapeur de mercure produisent une lumière de très haute intensité comparé à la plupart des ampoules standards. Les Wattages vont de 160 W à plus de 1250 W. Achetez des lampes à vapeur de mercure avec un réflecteur en couche inclus dans l'ampoule et montez les comme des ampoules standards (en spot). Pour remplacer la lumière naturelle, ces lampes ajoutent beaucoup de lumière utile. Le désavantage avec ces lampes est qu'elles chauffent comme un spot, et que la zone qu'elles illuminent est une zone plus petite que celle éclairée par des HID. Pour simplement étendre la photopériode dans un jardin à lumière naturelle, n'importe quel type de lampe le fait. Les nouvelles lampes basse puissance HPS et MH en installations horizontales sont moins chères que les lampes à vapeur de mercure et plus efficaces en termes de croissance des plantes.

 

2.2 - Tubes fluorescents circulaires et en forme de U

Les tubes fluorescents circulaires ne nécessitent pas d'installation spéciale. Ils sont faits pour fonctionner dans des douilles de lampes à incandescence. Suspendez-les autour du jardin. Les Wattages vont de 20 à 44 Watts et vous devez utiliser la plus grande puissance disponible. Généralement, les cultivateurs utilisent ces lampes pour augmenter la lumière pendant la floraison, donc le meilleur et le plus commun des tubes à utiliser est le Warm White qui est plus fort dans la gamme des rouges, la lumière préférée pendant la floraison. Les tubes circulaires sont excellents pour ajouter de la lumière ou pour étendre la photopériode dans les jardins à lumière naturelle, puisqu'ils ne nécessitent pas d'installation spéciale et font peu d'ombre dans les jardins à lumière naturelle. Ils prennent peu de place, sont peu chers et faciles à employer.

Les tubes en U nécessitent une installation spéciale et un ballast. Ils sont seulement pratiques quand l'espace disponible est réduit, bien que certains cultivateurs les utilisent pour illuminer les branches les plus basses dans les petits jardins. Les tubes en U existent en tailles de 25 à 40 W. Les tubes circulaires marchent mieux, car ils ne nécessitent pas d'installation spéciale, et leur coût total est moins élevé.

Figure 12 : Un spot, une incandescente commune, et un fluorescent circulaire

 

2.3 - Les lampes à sodium basse pression

Les lampes à sodium basse pression (LPS) sont proposées par quelques distributeurs qui font de la pub dans les publications sur la marijuana. La LPS est la lampe la plus efficace des lampes en termes de conversion d'électricité en lumière. Cependant, l'ampoule est monochromatique; c'est-à-dire qu'elle produit de la lumière dans une simple et étroite bande du spectre à environ 589 nanomètres, dans la partie orange du spectre visible. Bien que la lumière jaune/orange sont légèrement en dehors de la partie rouge désirée du spectre, sa haute puissance par rapport à sa consommation électrique en fait une bonne lampe comme lumière supplémentaire. Les lampes LPS doivent être seulement utilisées pour augmenter la lumière naturelle, les tubes fluorescents, ou les lampes MH. Les plantes s'allongent et poussent anormalement quand elles sont cultivées seulement sous des lampes LPS.

Les tailles les plus populaires proposées aux cultivateurs de marijuana sont les 135 et 180 W fabriquées par Philips. Elles nécessitent une installation LPS qui ressemble légèrement à une installation d'1 m 20 pour tubes fluorescents. Dans tout jardin naturel ou avec lampes MH, une LPS supplémentaire ajoute très efficacement beaucoup de lumière utile proche du côté rouge du spectre pour promouvoir la floraison.

Une LPS à la propriété unique de maintenir le même niveau de sortie en lumen au travers de sa durée de vie. L'ampoule ne donne aucune indication d'âge avant de soudainement cesser de fonctionner après environ 18000 heures d'utilisation. Parce que l'ampoule contient du sodium, soyez particulièrement prudent quand vous utilisez de l'eau à côté d'une ampoule usée. Le sodium explose au contact de l'eau.

 

2.4 - Lampes et spots incandescents standards et plant-gro

Les incandescents sont les ampoules à vis que nous connaissons bien. Ce sont des lampes inefficaces, qui produisent un spectre non régulier (beaucoup de rouge, d'orange et de jaune), elles sont très chaudes, et peuvent brûler les plantes. Leurs avantages est qu'elles sont bon marché, faciles à trouver, et faciles à régler dans le périmètre d'un jardin.

Les spots sont généralement des incandescentes concentrées. Le spectre est légèrement amélioré par rapport aux incandescentes. Ils sont aussi très chauds et peuvent brûler les plantes.

Les versions Plant-Gro de ces deux types de lampes existent aussi. Elles sont enduites (traitées) pour améliorer le spectre de lumière pour la croissance des plantes, mais elles sont encore chaudes et inefficaces. Remplacez-les par d'autres lampes supplémentaires, comme les mini-HID, les LPS, les fluorescents circulaires, ou les lampes à vapeur de mercure dans toute opération d'extension.

 

2.5 - Où utiliser des lumières supplémentaires

Utilisez des lumières supplémentaires pour augmenter la durée naturelle du jour ou pour augmenter la lumière dans les jardins à lumière naturelle. Leurs avantages (excepté pour les fluorescent en forme de U et les LPS) est qu'elles ne nécessitent pas d'installation spéciales autres qu'une douille standard, elles n'ont pas un appareillage encombrant qui fait de l'ombre à la lumière naturelle, elles sont légères et faciles à suspendre ou à positionner autour du périmètre de votre jardin. Toutes ces lampes marchent bien comme supplément, mais les MH ou HPS et les fluorescents marchent beaucoup mieux comme seules sources de lumière électrique.

 

3 - Types d'ampoules et spectre lumineux

La lumière blanche des lampes électriques est composée de toutes les couleurs (longueurs d'onde) du spectre visible (les couleurs de l'arc en ciel). Les lumières électriques diffèrent dans la quantité de lumière irradiée dans chaque bande de couleur : cela leur donne leur caractéristique de ton ou degré de blancheur. Par exemple, une ampoule à incandescence génère principalement du rouge, de l'orange et du jaune, mais très peu de bleu ; en conséquence, elle apparaît orange/jaune. Les tubes blancs fluorescents ont un spectre plus équilibré ; donc ils apparaissent blancs. Vous pouvez essayer de dire si une ampoule prédomine en bleu ou en rouge parce qu'elle aura une couleur bleu/blanc ou une couleur plus douce et rougeâtre. Un coup d'oeil sur une lampe MH vous dit que le spectre favorise le bleu à cause de sa couleur bleu/blanc. Les lampes HPS apparaissent orangé ; leur spectre est plus riche en jaune et en orange.

Les plantes utilisent l'énergie de la lumière principalement dans les régions bleues et rouges du spectre lumineux pour la photosynthèse et la chlorosynthèse, les deux processus de vie que les plantes utilisent pour transformer l'énergie de la lumière en énergie biochimique pour la croissance. Pour une croissance normale et robuste, les plantes ont besoin de quantités adéquates d'énergie radiante dans les régions bleues et rouges du spectre lumineux.

Figure 13 : Les spectres de la chlorosynthèse et de la photosynthèse comparés à celui de la vision humaine

 

3.1 - Les lampes fluorescentes (tubes)

Il y a d'innombrables tubes fluorescents fabriqués pour la croissance des plantes, la vision, et pour des effets d'éclairages spéciaux. Comme la lumière blanche contient toutes les couleurs du spectre lumineux, les plantes ont de la lumière bleue et de la lumière rouge à partir de n'importe quelle source de lumière blanche. Les plantes utilisent généralement la lumière de toutes les couleurs à certains degrés, excepté la lumière verte, qu'elles réfléchissent ou transmettent (c'est pourquoi les plantes apparaissent vertes).

Pour prendre avantage de l'utilisation de la lumière bleue et rouge par les plantes, Gro-Lux, Agro-Lite, et les tubes similaires ont été fabriqués pour émettre principalement de la lumière rouge et bleue. Il y a de nombreux tubes fluorescents normaux moins chers et qui marchent aussi bien, sinon mieux, que les tubes Gro-Lux. Ne vous laissez pas influencer par les pubs des fabricants. Dans la pratique, aussi longtemps que la lampe produit suffisamment de bleu et de rouge, la haute puissance globale de sortie (les lumens) des lampes blanches suffit largement à compenser leur puissance moins grande dans les zones bleues et rouges.

Les lampes Gro marchent assez bien, mais si vous avez le choix, choisissez les lampes recommandées ici parce qu'elles marcheront au moins aussi bien, sont plus faciles à trouver, durent plus longtemps, et sont généralement moins chères.

Les fabricants utilisent des noms standardisés, comme "Daylight" ou "Warm White", pour désigner un tube fluorescent ayant un certain degré de blancheur. Chaque nom correspond à un tube qui émet une combinaison particulière de lumière de chaque bande de couleur. Par exemple, la "Daylight" émet plus de bleu que de rouge et apparaît bleu/blanche. En assortissant un tube prédominant dans la lumière bleue avec un tube émettant plus de lumière rouge, les tubes se complètent l'un l'autre, et produisent une croissance meilleure des plantes que si chacun des tubes est utilisé seul.

La plupart des tubes cités dans le tableau 2.1 sont disponibles en HO, VHO et en 1m20 et 2m40 de longueur. Chacun de ces tubes fera pousser une bonne récolte, et il n'y aura pas de différence notable dans la puissance des plantes. La seule différence sera une croissance plus ou moins rapide et une plante plus ou moins robuste.

Tous ces tubes existent en 1m20 et 2m40 et sont souvent disponibles en 1m50, 1m80 et 2m10. C'est meilleur d'utiliser plus de tubes rouges que de bleus, particulièrement pendant la floraison. Pour un jardin à deux tubes, utilisez un rouge et un bleu ; pour un jardin à 4 tubes, utilisez 1 bleu et 3 rouges. Pour un jardin à 6 tubes, utilisez 4 rouges et 2 bleus et ainsi de suite.

Un système de lumière très efficace et peu cher est une combinaison d'1 Cool White pour 1 ou 2 Warm White (le plus recommandé de tous les systèmes fluorescents), Daylight avec Soft White, ou toute autre combinaison d'un bleu avec un rouge cités ici. Les tubes "Deluxe" ont un spectre plus naturel, mais émettent considérablement moins de lumière. Par exemple, achetez de préférence des Cool White, car ils émettent plus de 50 pour cent de lumière en plus que les "Cool White Deluxe".

 

* La Vita-Lite est meilleure que tous les tubes Gro comme une simple source fluorescente en termes de croissance générale. Son spectre ressemble de près à celui de la lumière du jour. Les Vita-Lite sont chères, mais elles durent 2 à 4 fois plus longtemps et sont garanties 3 ans. Les tubes désignés par "White" sont très bons considérant leur bas prix. La combinaison de Warm White et de Cool White décrite dans le tableau 2.2 est la meilleure en termes de bonne croissance par rapport au coût.

 

 

3.2 - Les HID - Les lampes à iodures métalliques (MH) et au sodium (HPS)

Si vous décidez d'acheter des lampes MH ou HPS, la considération d'après est : quelle ampoule acheter. Il y de petites mais sensibles différences de croissance quand on compare une MH, une super MH, ou une HPS. Les ampoules MH peuvent être traitées, diffuses ou claires. Les ampoules traitées (ou enduites) ont un spectre lumineux légèrement plus naturel que les ampoules claires, mais la couche réduit leur puissance de sortie d'environ 5 pour cent. Pour un jardin MH, une ampoule claire super MH donne les meilleurs résultats parce que les plantes grandissent légèrement plus vite qu'en dessous des ampoules normales, enduites ou diffuses. La puissance de sortie de la lumière (lumens) est de loin plus importante pour le taux de croissance que le spectre lumineux.

Les lampes HPS émettent plus de lumens que toutes les autres ampoules, mais la plupart de l'énergie est dans le jaune, l'orange et le rouge. En dépit de leur spectre non naturel, les lampes HPS donnent le meilleur rapport en coûts électriques et d'ampoules. Elles sont aussi relativement sûres à utiliser comparées aux lampes MH, et le réglage initial ainsi que les soins continus aux plantes sont plus faciles sous des HPS quand on compare aux tubes fluorescents.

Les lampes HPS donnent quelquefois des problèmes aux cultivateurs inexpérimentés quand ils commencent la germination, parce que l'abondance d'orange et de rouge fait que les pousses s'étirent vers la lumière. Si c'est un problème, positionnez la lampe plus près des pousses ou utilisez un petit système de tubes fluorescents pour commencer les semis, puis mettez-les sous les HPS après 2 à 5 semaines. La combinaison d'un petit système fluorescent pour commencer les semis et d'une HPS pour la croissance et la floraison est le meilleur système d'éclairage que vous pouvez acheter. Les lampes HPS émettent entre 25 et 50 pour cent de lumens en plus que les MH, favorisent une excellente floraison, et durent environ 2 fois plus que les MH. Elles peuvent aussi être montées dans des réflecteurs horizontaux qui augmentent la lumière dirigée vers la plante de 20 à 45 pour cent.

Globalement, les lampes HPS sont votre meilleur achat et ont les meilleures performances excepté pour le démarrage des pousses et l'enracinement des boutures.

Les ampoules HPS vous poseront moins de problèmes si vous faites pousser dans un endroit susceptible d'être envahi par les insectes. La couleur jaune/orange des HPS n'attire pas les insectes de nuit, alors que toutes les lumières blanches (toutes les MH) attirent les insectes en nombre.

Les cultivateurs qui utilisent plusieurs ampoules HID balancent souvent le spectre lumineux en mixant des lampes HPS et des lampes MH, ou en utilisant des lampes HPS seulement pour la floraison dans les jardins à rotation. Des études scientifiques préliminaires Anglaises soutiennent ce mélange. Pendant la croissance des feuilles, la meilleure distribution spectrale pour la croissance, décroît dans l'ordre suivant : rouge, bleu et jaune-vert. Pendant la floraison, l'ordre décroissant est rouge, infrarouge, bleu et jaune-vert. La combinaison d'une HPS avec une MH donne du rouge et de l'infrarouge en plus au spectre de lumière total pour la floraison.

Le tableau 2.3 donne des exemples d'ampoules HID recommandées.

 

1. Watts. Le wattage nominal est la puissance consommée par l'ampoule seule. En supplément, un ballast consomme généralement 6 à 10 pour cent de plus, par exemple, une HID de 1000 W et son ballast consomment entre 1060 et 1100 Watts.

2. Cl, ampoule claire, C, couche de phosphore, D, Diffuse

3. Position. Beaucoup de MH sont fabriquées pour être positionnées dans le sens vertical ou horizontal, généralement + ou - 15°, et elles marchent de manière sûre et durent plus longtemps seulement dans leur position d'origine. La désignation inclus (Hor) pour horizontal, (Ver) pour vertical, BU pour culot en haut, BD pour culot en bas, U pour universel, signifiant que toute position est OK. Par exemple, la désignation pour une ampoule MH montée en vertical peut-être BU. Les lampes HPS fonctionnent dans n'importe quelle position.

Certains distributeurs proposent maintenant des lampes MH pour une installation en positon horizontale. Quand on les utilise avec un réflecteur horizontal approprié, elles dirigent beaucoup plus de lumière vers les plantes que les lampes suspendues verticalement, et ont des durées de vies comparables. Assurez-vous que l'ampoule qu'on vous propose a été fabriquée pour une position horizontale.

4. Durée de vie (heures). La durée de vie d'une ampoule est basée sur 10 heures ou plus par allumage. La durée de vie des tubes fluorescents, des ampoules MH et HPS décroît le plus souvent au moment de l'allumage. Ils durent tous plus d'heures quand ils sont continuellement allumés. Comme les lumens décroissent avec l'âge, la plupart des cultivateurs utilisent de vieilles ampoules pour la germination et de nouvelles ampoules pour la croissance et la floraison.

Les cultivateurs expérimentés remplacent souvent les ampoules MH tous les 6 ou 9 mois, et utilisent de vieilles ampoules pour démarrer les pousses et les boutures. En général, remplacer les MH pour la floraison tous les 12 ou 18 mois. Remplacez les lampes HPS utilisées pour la floraison tous les 3 ans (à 12 heures par jour, cela donne juste la moitié de la durée de vie, soit 13000 heures d'utilisation pour une durée de vie de 24000 heures).

5. Lumens moyens. (un lumen est l'unité pour mesurer la lumière) est le point moyen des lumens produits dans la durée de vie d'une ampoule. Les lumens initiaux sont considérablement plus élevés que les lumens moyens. Les lumens moyens sont à peu près de 60 à 80 pour cent des lumens initiaux, et toutes les ampoules de wattages et de types comparables délivrent grossièrement la même quantité de lumière.

6. L'Optimarc a le meilleur rendu de couleur de toutes les lampes HID. Le spectre lumineux est très proche de celui de la lumière du jour. Cela devrait encourager une croissance totale de la plante excellente mais pourrait être un peu cher. Utilisez les Optimarcs avec les ballast HPS cités. Les chiffres sont pour les lumens initiaux, ceux pour les lumens moyens n'étant pas disponibles.

 

Les spectres des ampoules et les dessins des longueurs d'ondes ne sont pas inclus ici, ni les dessins comparant le spectre (couleur) des ampoules avec les courbes de photosynthèse et de chlorosynthèse. Les cultivateurs pourraient tirer de mauvaises conclusions de ces dessins, ou deviendraient obsédés par les "meilleurs spectres", oubliant que leur intention originelle était de faire pousser une bonne plante. Toutes les différences dans la croissance des plantes causées par les ampoules sont décrites ici et sont légères. Elles sont mentionnées au travers du texte.

Par exemple, les tubes fluorescents Gro, émettent à peu près toute leur énergie dans les régions bleues et rouges du spectre lumineux ; malgré tout, il y a de nombreux tubes fluorescents blancs qui favorisent une croissance rapide. Une lampe HPS produit principalement du jaune, de l'orange et du rouge avec très peu de bleu ; malgré tout, les lampes HPS sont généralement meilleures que toute autre lampe MH de wattage comparable, pour la croissance générale, après l'étape de germination (en dépit du meilleur spectre de la MH). Quand vous comparez n'importe quelle lampe, regardez le niveau total de lumens, qui est habituellement plus important que l'analyse du bleu et du rouge. Tant que l'ampoule n'est pas monochromatique (comme les lampes au sodium basse pression qui émettent une simple et étroite bande de couleur), et qu'elle a l'air blanche, elle favorisera une croissance bonne et robuste.

 

3.3 - Un important message de sécurité

Les ampoules MH émettent des niveaux d'UV dangereux et une radiation "en particules" si l'ampoule casse ou se fissure, ou qu'un petit trou apparaît dans l'enveloppe de protection. Une ampoule cassée peut continuer à marcher sans que le cultivateur réalise qu'il y a un problème. S'exposer à une ampoule cassée, même pour un temps court, est dangereux et peut causer de sérieux dommages aux yeux et à la peau.

Toutes les ampoules du tableau 2.3 ont des installations de sécurité qui brûlent l'ampoule rapidement si l'enveloppe protectrice ou toute autre partie de l'ampoule est endommagée. Bien que leur puissance de sortie soit légèrement moindre (environ 10 pour cent de moins) que celle des MH ordinaires, c'est un petit prix à payer pour cette installation de sécurité extrêmement importante. L'enveloppe protectrice extérieure de toutes les MH est épaisse et peu résister aux coups typiques de la manipulation ordinaire.

Mais rappelez-vous que l'ampoule est habituellement suspendue nue, et n'est pas fixée ou enclose dans une installation protectrice. Si vous heurtez ou laissez tomber une MH ordinaire, vous ne pouvez pas être sûr si elle est endommagée ou non, parce qu'elle continuera de marcher apparemment normalement. Vous ne voulez pas risquer pour vos yeux et votre sécurité, et vous ne voulez pas jeter une bonne ampoule juste à cause d'un choc accidentel. De même, vous pouvez avoir besoin de vaporiser de l'eau, des pesticides, ou des solutions nutritives, et une minuscule gouttelette d'eau peut causer une fissure inaperçue ou une rupture dans une ampoule chaude.

Certains d'entre vous qui ont essayé les jardins avec des ampoules HID peuvent penser que je suis trop prudent, mais lisez ce que Sylvania dit à propos de leur super Metalarc MH, une des ampoules les plus populaires, qui est suspendue nue au-dessus de beaucoup de cultures de marijuana : "doit fonctionner dans des installations qui sont fermées par une vitre blindée ou tout autre matériau capable de résister à une décharge de quartz chaud". Sylvania a aussi récemment prévenu que toutes les ampoules MH marquées M, MS, MM et MST doivent être enfermées par une vitre de protection. Les particules de quartz chauds sont un danger de blessure ou de feu.

Le tableau 2.4 donne les lampes typiques vendues par beaucoup de distributeurs. Leur utilisation est déconseillée pour des raisons de sécurité. Si vous utilisez ces ampoules, soyez avertis de leurs dangers et utilisez des précautions appropriées, incluant l'utilisation de lunettes pour UV et en limitant votre temps de jardinage quand vous travaillez sous ces lampes. Notez la petite différence dans la puissance de sortie (environ 10 pour cent de lumens) entre les ampoules de sécurité et les ampoules de ce tableau.

* Et ampoules de types similaires

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site