Chapitre 5 - Lumière électrique - Stratégies pour les jardins

Chapitre 5 - Lumière électrique - Stratégies pour les jardins

Les lumières électriques offrent aux cultivateurs d'innombrables possibilités pour faire pousser la marijuana : avec un peu d'organisation, les graines peuvent être démarrées et les plantes mâtures être récoltées à n'importe quel moment que le cultivateur choisit. Voyons quelques scénarios pour vous donner quelques idées de ces possibilités.

1. Les jardins végétatifs sont les plus simples; mais n'optez pas pour des jardins végétatifs à moins que vous soyez un fumeur occasionnel qui ne veut pas passer beaucoup de temps, d'énergie, ou de dépenses dans le jardinage. La marijuana "légère" peut être dans quelques pots devant une fenêtre ensoleillée ou en-dessous d'une petite installation fluorescente dans une armoire ou le coin d'une pièce. Gardez le cycle de lumière au minimum 16 heures par jour. Récoltez aléatoirement les feuilles et les pousses pour satisfaire votre envie de fumer occasionnelle.

Tous les cultivateurs de jardins végétatifs doivent utiliser des graines de l'herbe la plus puissante qu'ils peuvent trouver, car les caractéristiques des têtes et leur maturation ne doivent pas être considérées. La puissance des feuilles et des pousses est tout ce qui compte. Les mâles et les femelles n'ont pas besoin d'être identifiés, et le cultivateur a seulement besoin de maintenir continuellement une croissance vigoureuse (voir le chapitre 22 pour le meilleur temps pour récolter).

Dans les jardins végétatifs à croissance continue, certaines plantes peuvent grandir pendant plus de 3 ans avant qu'elles aient besoin d'être remplacées par des nouvelles plantes. Pour le meilleur rendement dans les jardins végétatifs, commencez et entretenez continuellement les plantes d'âges et de tailles différents. Remplacez les plantes les plus vieilles quand elles sont récoltées par des nouvelles semences. Placez les nouvelles semences sur des boîtes ou des étagères pour les garder proches du système lumineux, pendant qu'elles grandissent à côté des plus grandes et plus vieilles plantes.

Un jardin végétatif à croissance continue est très facile à entretenir, car il ne devrait pas y avoir de problème avec la pourriture, pas d'intérêt envers la floraison, et pas de besoin de moissonner l'entière récolte. A chaque fois que vous voulez recommencer de nouveau, changez la photopériode à 12 heures de lumière journalière, ce qui influencera les plantes en un régime de floraison. Les jardins végétatifs sont uniquement pour les fumeurs occasionnels qui aiment faire pousser des plantes, ne fument pas fréquemment, et ne veulent pas être associés à des dealers ou dépenser des quantités exorbitantes d'argent pour la marijuana.

Figure 30 : Un jardin végétatif simple avec des plantes à différentes étapes de croissance.

2. Les jardins à récolter sont les plus populaires. Les cultivateurs démarrent, font grandir, et font devenir les jardins mâtures, en-dessous d'un seul système lumineux. Les plantes peuvent avoir n'importe quel âge de 8 semaines à 1 an quand elles sont récoltées. Habituellement, les jardins ont entre 11 et 26 semaines à la récolte; 13 à 20 semaines semblant produire le meilleur rendement et turnover.

Décidez quand planter en regardant quand vous désirez récolter vos plantes. Les variétés prennent entre 5 et 14 semaines pour mûrir, au bout desquelles les fleurs commencent à se former. 6 à 14 jours sont alors nécessaires pour commencer la floraison. La germination devrait être d'un minimum de 4 semaines avant que la floraison soit commencée en réduisant la photopériode. (Vous aurez un meilleur rendement si les plantes ont entre 6 et 10 semaines avant de commencer la floraison). Commencez les pousses dans des petits pots, et transplantez-les dans des pots plus grands dès que vous savez leur sexe (voir le chapitre 17). Cela vous garantit que seulement les femelles rempliront tout l'espace du jardin.

3. Jardins à multiples systèmes lumineux (ou jardins à rotation) sont une bonne option pour maximiser le rendement dans un espace donné et utiliser efficacement l'électricité. Après que vous ayez fait pousser une récolte ou deux, vous allez réaliser que de mettre les pousses sous un système HID perd beaucoup d'espace, de lumière, et d'électricité, puisque plus d'espace est nécessaire pour que les pousses soient mâtures. C'est plus efficace de commencer les pousses sous un petit système lumineux, et de déplacer ensuite les femelles vers un système plus grand, ou les plantes grandissent et remplissent une surface plus grande. Pendant que les plantes deviennent mâtures sous le grand système lumineux, commencez un autre groupe de pousses sous la petite installation. Quand la première récolte est moissonnée, déplacez le second groupe de pousses vers le grand système lumineux pour la floraison.

L'avantage de cette installation est que vous augmentez votre rendement pour une quantité donnée d'électricité. Vous pouvez commencer les pousses et les boutures sous un système fluorescent de 320 Watts, faire fleurir les plantes sous une HPS de 1000 Watts, et avoir assez de réserve d'électricité pour faire marcher les ventilateurs, les pompes, etc., tout cela sur un simple circuit de 20 ampères. C'est possible, particulièrement avec les boutures, de moissonner 4 à 8 récoltes par an sans un système élaboré ou grand travail.

Une procédure populaire et très productive est d'installer des jardins séparés : un pour les boutures, les pousses, et la croissance végétative, et l'autre pour la floraison. Vous pouvez porter la rotation à l'extrême avec 3 systèmes : le premier pour la germination et la croissance des 5 premières semaines; le second pour la croissance des plantes jusqu'à la 10ème semaine; le troisième pour 10 semaines de floraison.

Pour commencer un système de rotation, utilisez un simple jardin à deux systèmes. Déterminez combien de temps vos plantes prennent pour être mâtures après avoir réduit la photopériode, et combien d'espace les plantes mâtures ont besoin dans un nombre donné de semaines. Dès que vous savez, par exemple, que les plantes ont besoin de 10 semaines pour une maturation complète sous une photopériode de 12 heures, calculez et planifiez un jardin végétatif correspondant de 10 semaines. Vous pourriez commencer les graines ou les boutures dans un "lit" de germination pendant 3 semaines, les déplacer vers un jardin de croissance pendant 7 à 10 semaines, et les mettre alors dans un jardin de maturation pour les 10 dernières semaines. Ce jardin opère alors sur un cycle de 20 semaines, mais vous moissonnez une nouvelle récolte toutes les 10 semaines. Avec sagesse, estimez la quantité d'espace que chaque étape requiert, et ajustez le nombre de pousses et la quantité d'espace dont chaque étape a besoin pour maximiser le rendement pour la zone totale de croissance.

 

1 - Jardins a deux espaces : culture simple et efficace

Un avantage important d'utiliser deux pièces ou zones séparées, une pour une lumière constante pour la croissance et l'autre avec une période d'obscurité pour la floraison, est que c'est très facile d'entretenir un jardin continuellement productif. Quand vous essayez d'utiliser un système à rotation avec 3 jardins ou plus, c'est une opération à plein temps. Ces jardins à systèmes multiples marchent bien seulement quand vous avez déjà déterminé précisément la procédure de rotation optimum pour une variété spécifique que vous faites pousser, incluant l'espace optimum et le temps nécessaire pour chaque étape de croissance.

Certains cultivateurs envisagent qu'ils vont faire démarrer les boutures sous un système lumineux, les faire croître un autre mois sous un plus grand système, puis les forcer à fleurir sous un autre système, et finalement faire mûrir le jardin à nouveau sous un autre système lumineux. Ces jardins imaginaires peuvent sembler bien sur le papier, mais en pratique, ils sont très difficiles et consomment beaucoup de temps pour les faire fonctionner. Les plantes sont des organismes vivants qui peuvent ne pas suivre vos projections sur le papier. De nombreux jardins sont possibles, mais seulement après que les habitudes d'une variété soient intimement connues. Dans la plupart des cas, les jardins à plusieurs espaces représentent beaucoup de travail et une source considérable de frustration.

Pour la plupart des cultivateurs sérieux, un jardin à rotation ayant 2 pièces (ou 2 zones) est la meilleure option. Utilisez une pièce pour le démarrage des pousses, des boutures, et pour la croissance végétative; utilisez la seconde pièce exclusivement pour la floraison. Cette installation simplifie énormément l'opération, et fait des jardins pratiques continus en temps et en espace. Vous pouvez garder le jardin de croissance sous 18 heures de lumière (ou une lumière constante), et le jardin de floraison sous 12 heures de lumière.

Maintenant c'est devenu facile de faire pousser de nombreuses espèces différentes et des plantes de taille et d'âges différents. Il n'y a pas d'impératif à transplanter ou déplacer un lot de plantes à un moment donné, car seulement 2 jardins sont utilisés. Faire commencer les pousses et les boutures n'importe quand, déplacez les plantes vers la zone de floraison quand elles sont assez grandes, ou récoltez quand une plante particulière est jugée mûre. Le processus entier est continuellement entretenu, mais c'est fait à pas mesurés, et pas de chronométrages spécifiques ou d'ajustements ne sont nécessaires pour une plante ou une variété donnée.

Je vous recommande fortement de commencer avec un jardin à deux pièces (ou deux espaces) avant d'essayer de multiples pièces. En fait, pour la plupart d'entre-vous, ne vous ennuyez pas avec des systèmes plus compliqués, car ils sont généralement beaucoup plus ennuyant qu'ils n'en valent la peine.

Vous pouvez commencer avec une installation fluorescente à 4 tubes de 2 m 40 allumée continuellement. Faites démarrer de 80 à 140 pousses, et faites des boutures continuellement. Si vous faites pousser dans une seule pièce, utilisez des rideaux opaques pour séparer le jardin à lumière constante de la zone de floraison. Déplacez les pousses dans votre jardin de floraison lorsque les boutures ou les pousses sont considérées assez grandes pour la floraison.

Les exemples suivants sont basés sur 215 W de lumière par mètre carré de surface de jardin. Augmentez la lumière entre 325 et 430 W par mètre carré pour un jardin utilisant du CO2 supplémentaire. Avec une forte ventilation et des nutritifs adéquats, la plupart des jardins poussent beaucoup plus vite avec 325 W de lumière par mètre carré, même sans CO2 supplémentaire.

Dans l'exemple 1, chaque plante à environ 18 semaines au moment de la récolte. Faites démarrer 80 pousses ou plus dans des pots de 10 cm de diamètre, et entretenez environ 40 à 50 femelles pour les faire mûrir. Utilisez les fluorescents pour faire démarrer les boutures et élever les pousses. Remplissez le système de floraison avec des plantes fraîches dès que les plantes sont récoltées.

Dans l'exemple 2, commencez 140 à 200 pousses, et récoltez 70 à 100 femelles. Prenez des boutures de la seconde récolte pour réduire l'encombrement sous les fluorescents. Utilisez un balanceur de lumière à deux lampes pour la floraison pour augmenter la quantité d'espace de croissance.

Dans l'exemple 3, faites démarrer et pousser environ 100 à 140 boutures sous le système n°1. Déplacez les boutures vers le système n°2 pour 4 à 6 semaines de croissance. Utilisez ce système pour élever certaines plantes comme mères des boutures pour le prochain jardin. Faites fleurir les boutures sous le système n°3 pendant 10 semaines ou plus. Utilisez un balanceur de lumière pour augmenter l'espace de croissance. Vous devriez pouvoir moissonner environ 100 femelles de bonne taille toutes les 10 semaines.

Votre première récolte sera pleine de succès, mais mettez bien au point les récoltes suivantes pour prendre en compte les propriétés de votre variété. Vous pourriez ajouter 1 semaine ou 2 pour la croissance végétative, ou soustraire 1 semaine de la floraison; vous pourriez ajouter un autre couple de tubes fluorescents pour augmenter le nombre de pousses, de boutures, et les femelles potentielles; vous pourriez installer 4 tubes fluorescents d'1 m 20 dans le coin de la pièce pour faire démarrer les boutures ou faire germer les graines.

 

2 - Jardin en étages

Les paragraphes suivants sont certains des plus importants de ce livre pour les cultivateurs commerciaux. Jetez-y un coup d'Ïil rapide à la première lecture, parce que beaucoup de l'information que vous avez besoin de savoir est détaillée dans les chapitres suivants.

Les grandes lampes MH et HPS ont remplacé les fluorescents dans la plupart des jardins à lumière électrique. Ces lampes à haute intensité favorisent de plus grandes plantes, plus robustes que celles qui poussent sous les fluorescents. Mais la tendance est à un retour aux jardins fluorescents et aux petites HPS avec tous les avantages du bouturage en utilisant la méthode à étagères.

Pour utiliser ces techniques avec succès, vous avez besoin d'expérience et d'une certaine connaissance fondamentale sur la croissance, que vous apprendrez dans ce livre. Vous devez aussi avoir un stock de travail satisfaisant avec lequel vous êtes familier; vous devez connaître combien de semaines votre variété a besoin pour être mûre; vous avez besoin d'avoir des femelles sélectionnées pour fournir des boutures; vous avez besoin de maîtriser les procédures de bouturage, et vous devez savoir comment maximiser l'utilisation de l'espace quand vous installez les systèmes lumineux.

Faire pousser des boutures avec la méthode à étagères prend avantage de l'efficacité et du coût modéré de l'utilisation des fluorescents, et de la petite taille des boutures mâtures. Une "usine" de croissance peut tenir dans un espace relativement petit : un sous-sol ou un grenier, ou dans une petite pièce. Les fluorescents ne peuvent supporter les grandes et robustes plantes qui peuvent pousser sous les HID. Cependant, si le processus entier de croissance garde toutes les croissances entre 30 et 90 cm de taille, les fluorescents et les petites HPS deviennent particulièrement avantageux.

Vous pouvez acheter des fluorescents dans n'importe quel magasin de luminaires; vous n'avez pas besoin de les commander. Les avantages des jardins fluorescents avec les boutures sont que : on peut réduire la hauteur nécessaire pour rendre les jardins mâtures et cela permet de faire pousser avec la méthode à étagères; on réduit radicalement les coûts d'électricité et d'ampoules; on augmente fortement le rendement pour un espace donné. Dans l'ensemble, cette méthode produit le plus grand rendement pour un espace et une électricité donnés.

Figure 31 : Jardin fluorescent à étages. A gauche : Les mères des boutures et une ouverture de ventilation ne laissant pas passer la lumière. Derrière : Les boutures en train de prendre racine. A droite : Zone de floraison séparée pas des rideaux et avec émetteur de CO2. Notez que les tubes sont montés sur du contreplaqué. Les ballasts sont sur le mur pour réduire la chaleur au-dessous des plantes et diminuer le poids des systèmes.

La beauté du jardinage à étages est que l'opération entière tient dans un espace réduit. Les jardins fluorescents à étages vous permettent d'entasser les systèmes fluorescents l'un au-dessus de l'autre. Dans des pièces de 3 m ou plus de haut, 3 ou 4 systèmes - chacun ayant seulement quelques pieds de haut - s'entassent confortablement le long de chaque mur. Pour estimer vos possibilités, commencez avec une pièce et la quantité de puissance qu'elle a. Considérons 4 exemples de pièces typiques en commençant par la plus petite :

Les exemples suivants sont calculés pour le voltage des EU, soit : 110 V

Exemple de jardin n°1. Un circuit de 15 ampères = 1650 W. Soustrayez 20 pour cent comme marge de sécurité = 1320 W utilisables. Deux étagères pour la floraison sont éclairées par 320 W chacune (4 tubes fluorescents de 80 W, de 2 m 40). Utilisez un autre espace de 60 cm par 2 m 40 éclairé par 320 W pour faire pousser les plantes mères pour les boutures. Utilisez 4 tubes de 40 W d'1 m 20 (ou 2 de 2 m 40) pour faire démarrer les boutures. Dès que l'opération marche, vous aurez entre 60 et 90 plantes florissant tout le temps. Le jardin entier tient confortablement dans une pièce de seulement 1,8m * 2,7m*2,4m de haut. Placez le système de bouturage d'1 m 20 le long d'un mur au-dessus de système avec les mères. Positionnez les 2 étagères de floraison sur le mur opposé, en commençant à partir du sol. La puissance totale utilisée est de 1120 W. Il y a 200 W laissés pour faire marcher les accessoires.

Exemple de jardin n°2. Un circuit de 20 ampères = 2200 W, avec 1760 W utilisables. Vous avez 2 tubes d'1 m 20, un système de 320 W pour les mères et les boutures. Gardez au moins 16 mères grandissant tout le temps. Chaque mère produit environ 25 boutures en 12 semaines. Faites démarrer au moins 100 boutures sous le second système. Utilisez 3 tubes d'1 m 20, un système de 320 W pour la floraison. Ces systèmes couvrent 60cm par 2 m40, et chaque système supporte de 20 à 50 plantes mâtures. Deux tubes d'1 m 80, 480 W couvrent la même surface. La puissance totale utilisée est de 1600 W, avec assez de courant laissé pour un ventilateur et un émetteur de CO2.

Exemple de jardin n°3. Deux circuits de 15 ampères = 3300 W, avec 2640 W utilisables. Utilisez 3 systèmes de 320 W (4 tubes de 80 W de 2 m 40) pour supporter les mères et faire démarrer les boutures, et 3 systèmes de 480 W, de 6 tubes de 2 m 40 pour la maturation. Ce jardin tient facilement dans une pièce de seulement 3 m par 3 m. Entassez les 3 systèmes de floraison sur un des côtés de la pièce. Ils couvrent des étagères de 90 cm de large par 2 m 40 de long. Entassez les 3 systèmes pour les mères et les boutures sur le mur opposé. Suspendez un rideau de plastique noir ou d'Astrolon pour faire écran à toute lumière venant du système de bouturage vers le côté de floraison. La consommation électrique de ce jardin est d'environ 2400 W. Il y a assez de puissance laissée pour faire marcher un ventilateur, un générateur d'ions négatifs, un système de CO2, ou un système de pompe hydroponique.

Exemple de jardin n°4. Deux circuits de 20 ampères = 4400 W, avec 3520 W utilisables. 4 tubes fluorescents HO de 110 W sont grossièrement égaux à 6 tubes normaux de 80 W en termes de sortie lumineuse et de puissance consommée. Calculons d'utiliser environ 3000 W pour les lumières. Vous pouvez avoir 7 tubes HO d'1 m 20, ou 6 tubes normaux qui font 2 m40 par 90 cm de large, ou 9 tubes d'1 m20 qui font 2 m 40 par 60 cm de large. Parce que les jardins à étages sont gardés petits, ils marchent assez bien avec un petit peu moins que les 215 W par mètre carré habituels, pour les mères et les boutures. Ce jardin tient aussi dans une pièce aussi petite que 3 m par 3 m. Entassez 3 jardins sur chacun des murs.

 

3 - Considérations générales sur l'éclairage

Imaginez une usine de croissance avec des étagères de plantes le long de chaque mur. Un jardin à étages peut avoir de 2 à 20 étagères dans une petite pièce. Il y a de nombreuses possibilités, mais l'idée est la suivante. Vous pouvez graduellement modifier votre situation de croissance pendant que vous apprenez comment faire pousser de la manière la plus productive. Cela prend généralement quelques récoltes d'essai pour allouer efficacement tout l'espace disponible. Comme toute la croissance est sous des fluorescents, vous avez seulement besoin de déplacer quelques ampoules d'un côté à l'autre avant de trouver l'arrangement pour maximiser l'utilisation de l'espace. (Voir le chapitre 3 sur comment suspendre les lumières et les réflecteurs).

Pour la plupart des jardins, utilisez seulement des fluorescents standards; il sont peu chers et interchangeables. Utilisez de nouveaux tubes pour la floraison; utilisez les tubes les plus vieux et les plus faibles pour élever les boutures. Les installations HO sont beaucoup plus chères que les installations standards, mais le remplacement des tubes est relativement bon marché. Si vous pensez que les plantes mâtures peuvent avoir de meilleures têtes, essayez les tubes HO; leur intensité plus grande pénètre plus profond le long de la plante. Si vous gardez les plantes courtes, il devrait y avoir une petite différence. Regardez l'"efficacité énergétique" des tubes pour réduire la consommation électrique (voir le chapitre 2).

Une nouvelle innovation est l'utilisation des lampes HPS à faible puissance de 150 Watts en installations horizontales. L'unité est complètement enclose avec un ballast inclus dedans. Elle fait seulement 15 cm de haut, et illumine une zone d'au moins 60 cm par 60 cm à une distance de 30 cm. Ces mini-HPS encouragent une excellente floraison, prennent un petit espace vertical, et consomment environ 165 Watts. L'installation horizontale dirige plus de 50 pour cent de plus de lumière vers les plantes que les ampoules conventionnelles verticales avec réflecteurs.

Figure 32 : Une mini-HID horizontale dans une installation enclose (ballast inclus).

Elles sont parfaites pour les jardins à étages dans des placards ou des petites pièces. Considérant leur longue durée de vie et la forte floraison qu'elles donnent, elles sont très économiques pour les petits jardins à étages.

Si le coût n'est pas votre problème, utilisez des lampes HPS de 400 W en installations horizontales. Montez les pour illuminer une chambre de floraison; il n'y a pas besoin d'élever les lampes. Avec ces lampes HPS et du CO2, un garage ou un sous-sol devient une vraie usine en termes de production.

 

4 - Points sur le réglage et le soin

Le principal problème avec un turnover rapide pour les jardins à boutures est d'avoir assez de plantes mères pour fournir continuellement assez de boutures. Les mères prennent beaucoup d'espace. Heureusement, vous pouvez faire pousser des mères n'importe ou, devant des fenêtres ou dans une autre pièce sous des petits fluorescents si nécessaire. Coupez chaque tête du haut de chaque mère après que la plante ait 4 jeux de feuilles. Plus tard, prenez des boutures à partir des pousses des branches (maintenant elles sont 8). Bientôt vous aurez plus de 16 pousses. Continuez de prendre des pousses jusqu'à ce que les nouvelles pousses soient trop petites pour de bonnes boutures ou que la vigueur de la plante décroisse. Fertilisez les mères avec de l'azote immédiatement après avoir pris les boutures pour encourager une croissance rapide du feuillage, mais ne fertilisez pas juste avant d'avoir pris les boutures, parce que les boutures s'enracineront plus lentement après avoir stocké de l'azote.

Les jardins à étagères marchent mieux quand ils opèrent constamment - vous ne devez pas commencer soudainement toutes les mères, et vous ne devez pas avoir à bouger toutes vos boutures en même temps. Prenez des boutures constamment et remplacez les vieilles mères par une bouture quand elles en ont besoin. Chaque fois que vous moissonnez une plante, remplacez-la avec une autre bouture. Déplacez les boutures vers la pièce de floraison dès qu'elles forment de nouvelles feuilles. Maintenez une forte floraison en gardant tous les sommets des plantes proches des lampes (voir le chapitre 15).

Dans les jardins étagés, vous faites pousser des têtes, pas des plantes entièrement développées. Chaque plante est fondamentalement une pousse en train de fleurir et généralement, elle forme une bonne tête tout le long de sa hauteur. Les plantes entièrement mâtures auront seulement 30 à 60 cm de haut à la récolte. La plupart des plantes ont de 8 à 14 semaines du moment ou vous prenez une bouture jusqu'au moment de la moisson. Cela prend un certain temps pour faire marcher l'opération à sa pleine capacité, mais le système est bien valable le temps qu'il soit pleinement opérationnel.

A des températures ambiantes normales, utilisez l'étagère du haut pour faire démarrer les boutures; elles prendront racine plus vite avec des températures plus tièdes proches du plafond. Les boutures prennent bien racine avec aussi peu que 150 W par mètre carré de surface de croissance. Une étagère pour démarrer les boutures peut avoir seulement 30 cm de haut. Vous pouvez avoir de 6 à 8 étagères pour les boutures le long d'un mur de 3 m de haut.

Les plantes qui fleurissent bénéficient des températures plus basses proches du sol. Les hautes températures baissent la puissance des plantes. Les jardins de floraison ont besoin de ne pas dépasser 60 à 90 cm d'étagère à étagère. Positionnez l'étagère contenant les mères à boutures n'importe ou du côté de la lumière constante. Les jardins à mères devraient être, au plus, à 90 cm de hauteur. Faites des étagères le long d'un mur pas plus large que 1 m 20. Les étagères larges font devenir un problème le transport des plantes.

Ne pensez pas que chaque étagère doit être utilisée dans un seul but. Vous pourriez trouver que vous avez alloué trop d'espace pour les boutures et pas assez pour les mères. Élevez les boutures sur des boîtes pour les garder proches de la lumière en-dessous d'une étagère "à mères". Les boutures prennent si peu d'espace que vous pourriez régler toutes les étagères à 18 heures de lumière pour les mères, et utiliser une partie de chaque pour les boutures.

Utilisez des mélanges hydroponiques, car dans des petits pots, la croissance est plus rapide que dans le sol. Des cubes et des plaques de laine de roche font l'opération entière - démarrage des racines, transplantation, et croissance sur les cubes - très commode. A la place de transplanter, vous insérez les cubes de 2,5 cm portant la bouture enracinée, directement dans un cube plus grand, de 10 cm, ou dans une plaque de laine de roche. Les plaques de laine de roche prennent seulement quelques centimètres d'espace vertical; cependant, ils peuvent supporter les grandes plantes que vous ferez pousser. Ou vous pouvez faire démarrer les boutures avec de la vermiculite dans des petites coupes de papier et les insérer directement dans des mélanges hydroponiques.

Parce qu'une croissance rapide est un bénéfice, vous devriez ajouter du CO2 à la pièce. Puisque la pièce est remplie de plantes dans une surface confinée, et que les plantes sont gardées courtes et sont saturées de lumière, le renchérissement en CO2 augmente la croissance dans les jardins à étagères, vu que d'ordinaire le CO2 ne vaut pas le coup dans les jardins fluorescents. Installez un émetteur de CO2, spécialement si la ventilation de la pièce est un problème. Dans la chambre de floraison, augmentez la concentration de lumière à 325 ou 430 W par m2. Les cultivateurs expérimentés installent souvent des fluorescents additionnels le long des côtés des étagères. L'augmentation de lumière à 325 W par m2 ou plus, couplée avec du CO2 supplémentaire, peut doubler le rendement total de têtes dans un temps donné.

Avec les HPS ou les fluorescents, les systèmes de boutures à étagères produisent le meilleur rendement par rapport aux coûts d'installation, d'utilisation, et la main-d'Ïuvre. Les jardins à étagères sont la vague du futur, et pour beaucoup de cultivateurs, le futur est maintenant.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×